Ma « GREEN » transition – Mes « GREEN » lectures

Coucou petit panda,

Aujourd’hui je vais te parler de ma transition vers le « Green live style », comme ont dit sur les réseaux sociaux, et des livres qui m’ont accompagnés et qui m’accompagne toujours 😉

J’ai décidé de ne pas aborder les aspects négatifs, de ne favoriser aucun régime alimentaire … Si tu lis cet article c’est que tu as envie d’en savoir plus, de devenir plus « écolo » mais cela ne veux pas dire que tu doit arrêter de manger de la viande, d’utiliser tes produits cosmétiques favoris, je ne suis pas là pour juger ou te dire quoi faire, chacun est libre de ces choix, de son mode de vie, moi j’ai fait des choix, ce sont les miens.

Je suis moi-même en pleine évolution et donc je découvre des envies, des besoins qui montent en moi un peu n’importe comment, n’importe quand.
J’ai commencé par vouloir être végétarienne puis je me suis engagé dans le projet « ma poubelle au régime » sans avoir jamais essayer et d’un coup j’ai eu envie de vider mon intérieur, de me limiter à l’essentielle.

Mais avec du recul je pense qu’il y a certaines « étapes » à respecter pour que cela fonctionne correctement.

 

A mes yeux l’étape qui donne le top départ d’une transition: Le désencombrement !
C’est à dire faire le tri, le ménage de printemps (même en plein hiver !), quand on se limite à l’essentielle, à ce dont nous avons besoin, on respire, on libère de l’espace, on libère du temps (rangement ménage), c’est plus facile de décorer car on n’a que des choses que l’on aime.
Pour cela j’ai puisé mes idées, mon soutiens dans les livres. Ce sujet est abordé dans quasiment tous les livres dont je vais te parler mais principalement dans :

Après avoir fait le tri, j’ai mis les vêtements en friperie, fait des dons aux différentes associations de ma ville (croix rouge, secours populaire, ressourcerie …), j’ai participé à une brocante afin d’en jeter le moins possible car si moi je n’en ai pas besoin peut-être que quelqu’un d’autre si.

Ma deuxième étape:  L’alimentation !
Choisir une alimentation plus respectueuse des saisons, du marché local et des animaux.
Je ne me met pas d’étiquette car j’avoue consommer des produits animal, aussi bien dans mon alimentation (oeuf, miel …) que dans mes soins cosmétique (oeuf, miel …).  Mais le faite de se renseigner sur les régimes végétariens/végétalien et le mode de vie vegan, ne coute rien et apporte beaucoup.
Voici donc quelques livres de cuisine qui se trouvent dans ma bibliothèque:

  • Veggie, je sais cuisiner végétarien – Cléa – 29,95€
  • Vegan, super facile – Collectif – 6,95€
  • Vegan – Audrey COSSON – 8,95€
  • Cuisine végétarienne – Laure KIE – 12,95€
  • Vegan , 100 recettes gourmandes – Collectif – 5,95€

Pour ceux et celle qui ne serais vraiment pas prêt(e) a sauté le pas, je leur conseille simplement de bien choisir leurs aliments animals (viande, poisson, lait) en allant chez le boucher de quartier ou en achetant sur le marché par exemple, normalement ce genre de commerce vend des aliments issu des fermes de la région, d’éleveur à petite échelle.
Le but étant de favoriser l’agriculture local et de saison.
Tu peux également mettre en place des « Semaine sans viande », mettre du lait végétale dans tes préparations (gâteaux, quiche) par exemple.

 

L’étape suivante: Le fait maison !
Faire ses produit ménager pour commencer puis ces cosmétiques. Personnellement je ne fais pas mes cosmétiques pour le moment car j’en ai beaucoup a terminé avant, mais je me fais régulièrement des soins maison (masque visage ou cheveux).
Pour tout cela j’ai trouvé quelques recettes dans:

  • Green Cuisine – Emilie HEBERT – 10€
  • Famille (presque) zéro déchet – Jérémy PICHON – 15€

Je ferais peux être un article sur ces recettes, les ingrédients, où les trouvés.

Et enfin les étapes les plus poussées: Le Zéro déchet et le Veganisme !
Le veganisme, c’est plus qu’un régime, c’est un mode de vie qui exclut toute matière animal (alimentaire, vestimentaire …), toutes maltraitance (zoo, cirque… ). Je n’est pas de livre sur le veganisme seulement des livres sur le régime alimentaire que les vegan pratique, le végétalisme (sans viande, poisson, oeuf, lait, miel …).
Quant au zéro déchet, comme son nom l’indique il s’agit de ne plus produire de déchet et/ou de favorisé les matières recyclables et le réutilisable.
Pour m’aider dans ce projet, j’ai lu:

  • Famille (presque) zéro déchet – Jérémy PICHON – 15€
  • Zéro Déchet – Béa JOHNSON – 7,60€

A savoir que le zéro déchet ne se limite pas à l’alimentation en achetant en vrac ou à manger des fruits et des légumes du marché. Cela concernes également l’habillement (en préférant les friperies par exemple), la salle de bain (produit solide, fait maison …), la santé (huiles essentielles …), les loisirs, les enfants (jouet en bois, achat sur le bon coin …). Evidement on peut procéder par étapes en commençant par une pièce de la maison, mettre en place des petites habitudes petit à petit.

Voici comment j’avance petit à petit vers un mode de vie plus respectueux de la nature et de mes convictions.
J’espère que cet article t’aura plu.

À très vite pour de nouvelles aventures !

 

Attention, les prix cités sont ceux de ma librairie à Privas !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *