Ces lectures qui m’ont changé

Coucou petit lapin,

Aujourd’hui, je reviens avec un article lecture, mais cette fois pas de « green » lecture.
Je vais évoquer une période un peu délicate de ma vie et te parle de livres qui m’ont aidé à avancer et à évoluer.

Depuis quelques années, je lis ce genre de livres, pour tout t’avouer, j’ai commencé à en lire quand j’ai fait une dépression et que j’ai commencé à voir un thérapeute (et non pas un psychologue).
Je n’aborderais pas le pourquoi du comment de ma dépression.

Auparavant, j’avais une image négative de ce genre de lectures ou même des thérapeutes, pour moi, c’était pour les fous, les personnes anormales, ceux qu’on interne dans des asiles … Que voulez-vous j’étais jeune (et ont m’avais mis cette idée en tête).
Un jour … « Ma bulle » à exploser et là est arrivé la dépression, les pleurs constants, les lamentations, les doutes, les peurs, un besoin d’affection et d’attention chaque jour plus grand et étouffant (dépendance affective) et autres pensés toute aussi joyeuses.
Évidemment cela a affecter l’état mental de mon chéri avec qui je vivais quand ça à commencer, très vite il m’a demandé d’aller voir un thérapeute. J’ai mis quasiment 1 an avant d’en contacter une (je voulais une femme), partagée entre « je ne suis pas folle, je n’en ai pas besoin » et la peur.

Entre temps, on m’avait conseillé de lire « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même« , ce que j’ai fait (deux fois) Et la lecture de ce livre m’a aidé à me lancer et à contacter un thérapeute, car à l’évidence, j’avais des blessures qui contrôlais mes réactions, ma compréhension, dont je ne soupçonne même pas l’existence.

J’ai commencé à voir mon thérapeute 1 fois par semaine et chaque séance me rendait plus légère, je comprenais des choses auxquels je n’avais même pas réfléchie avant, j’ai appris à comprendre l’inconscient (enfin surtout le mien).
J’avais envie de continuer même en dehors des séances, j’ai donc commencé à lire d’autres livres.

Chacun de ses livres m’a apporté des clés pour voir la vie autrement, certains m’ont aidées à être plus positive, d’autres à affronter mes peurs. Après chaque lecture, j’en choisissais une autre « au feeling » ou sous les conseils de mes proches.

Voici une liste non-exhaustive des livres que j’ai lus :

les 5 blessures qui empêchent d’être soi – Lise BOURBEAU
Bourreaux des autres, victime de soi-même – Guy CORNEAU
La revanche des discrets – Sophia DEMBLING
Vivre la psychologie positive – Martin SELIGMAN
Opération bonheur – Gretchen RUBIN
La guérison des 5 blessures – Lise BOURBEAU
L’art de la simplicité – Dominique LOREAU
Les 4 accords toltèques – Don Miguel RUIZ
La maîtrise de l’amour – Don Miguel RUIZ
5 minutes pour lâcher prise enfin !Celine NEUVILLE

Et de ceux qu’il me reste à lire:

  • Vaincre la co-dépendance – Melody BEATTIE
  • L’analyse transactionnelle – Rene DE LASSUS
  • Oser être soi-même – Rene DE LASSUS
  • L’art de la méditation – Matthieu RICARD
  • La communication non-violente au quotidien – Marshall B.ROSENBERG
  • Le livre des petites révolutions – Elsa PUNSET
  • Le cinquième accord toltèque – Don Miguel RUIZ
  • La voix de la connaissance – Don Miguel RUIZ
  • Au-delà de la peur – Don Miguel RUIZ

Certains des livres que j’ai lu, ne m’ont pas apparu intéressants ou alors il ne faisait que survoler le sujet, je ne les ai donc pas mis sur cette liste.

Actuellement, je pense avoir besoin de lire sur le sujet de la communication non-violente/bienveillante, sur l’art de vivre le moment présent, il faudrait également que je relise les 5 blessures, histoire de faire un petit check-up.
J’aimerais également me mettre à la méditation.

Se connaître soi et comprendre les autres

En dehors du faite que l’on apprend à se connaître soi-même.
Ces lectures aident également à comprendre les autres, leurs réactions, à voir des choses (tel que les blessures), parfois plus qu’elle n’en vois elle-même, cela peu parfois compliquer les choses, surtout si l’on a tendance à vouloir aider les autres.
Attention, ce n’est pas en lisant un livre que tu vas devenir le « psy » de tes potes !

Ne jamais aider quelqu’un qui n’as pas envie d’être aidé, ça parais simple dit comme ça. Je l’ai appris plus d’une fois et pourtant …

Ce genre de situation « problématique » aide à accepter les autres tels qu’ils sont, sans vouloir les changer, là encore, ce n’est pas toujours facile, surtout s’il s’agit d’amis.

 

As-tu déjà lu un de ces livres ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !
8 commentaires Ajoutez les votres
  1. coucou

    pas un seul… en lectures je suis vampires, un peu zombie, des fois cul cul mais que de la fiction, jamais de développement personnel…
    J’avoue que pour l’instant je ne pense pas encore passer le cap mais je note pour plus tard car on ne sait jamais, je peux changer d’avis !

  2. J’aime beaucoup ce genre de bouquins.
    Je relis de temps en temps Les 4 accords toltèques (un must à avoir dans toute bibliothèque)
    Je pense que j’achèterai celui dont tu dis tellement de bien (Les 5 blessures de Lise B.)
    Et puis j’en ai plein de petits – que je reprends aussi de temps en temps – sur le lâcher prise…
    Bon dimanche!

  3. J’ai suivi un parcours similaire au tien. Ne pas vouloir aider quelqu’un qui ne le veut pas, et ne pas vouloir changer les autres. Ça permet de mieux se recentrer sur soi même avant de voir les pbs des autres…

  4. J’aime beaucoup ce genre de livres ! Haha! Bizarre vu que je fais pas mal d’articles en développement personnel 🙂 Si tu aimes ce type de développement personnel, je te conseille un des précurseurs : « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie. Le titre est un peu « trompeur »… C’est un livre qui date de 1936, un des premiers. Et le deuxième livre le plus vendu aux USA après la bible 🙂 Il explique pas mal les relations sociales et depuis que je l’ai lu, j’aborde et comprend différemment les relations sociales 🙂 Ca devrait te plaire !

Laisser un commentaire