Bilan du projet « Ma poubelle au régime »

Bonjour petit panda,

Le 10 juin, le projet « Ma poubelle au régime »*  a touché à sa fin. Lors d’un événement zéro déchet, organisé à Pranle (07), durant lequel des ateliers et des présentations étaient organisés:

  • Atelier gel anti-picure
  • Atelier cuisine anti-gaspi
  • Atelier liquide vaisselle / poudre lave-vaisselle
  • Présentation des règles de tri et du compostage
  • Présentation d’un kit shopping (plus quelques livres)

En plus de tous ces ateliers et présentations, on pouvait retrouver un manège à pédale nommé le zoo déglingo et une exposition sonore d’instruments fait en récup, la manufacture sonore.

*Le projet « ma poubelle au régime » à été créé par la Ressourcerie Trimaran, Polénergie et la capca, dans l’ Ardèche (07). Une opération lors de laquelle des foyers volontaires ont mis en place des écogestes dans le but de réduire leurs déchets. Durant 6 mois chaque foyer à peser tous ces déchets et à entrer ces résultas dans un tableau.
Chaque mois les foyers se rencontraient lors d’ateliers sur différents thèmes choisis.
Date de début: Décembre 2016        Date de fin: Juin 2017
Le Zoo Déglingo, Manège à pédale

 

Evidemment, puisque cet événement signé la fin du projet, nous avons eu les résultats de nos peser ainsi qu’un récapitulatif du projet et des écogestes mis en place.

Je te donne mes résultats et la liste de mes écogestes après ces quelques photos.

 

Les petits détournements, La manufacture sonore

 

Une des participantes du secteur Privas est également créatrice de lunchbag, range couverts, coton démaquillant et de plateau customisés.  La KARTKIKOU, voici un aperçu de son travail.

 

Fabrication d’un liquide vaisselle

Atelier cuisine anti-gaspi

Fabrication gel anti-picure

Mes résultats:

Durant ces 6 mois de lutte contre les déchets, j’ai dû peser mes poubelles à chaque fois que je sortais celle-ci, soit a peu prêt une fois par mois.
Décembre était un mois sans écogestes (donc normal) puis les 5 mois suivants, chaque foyer à mis en place un ou plusieurs écogestes, personnellement j’ai tout mis en place directement.

  • Mise en place du tri sélectif
  • Achats en vrac (que je faisais déjà avant le début de l’opération)
  • Fabrication de mes produits ménagers
  • Favoriser le bon conditionnement (verre, carton …)
  • Mise en place d’un composte (déjà présent avant l’opération)
  • Désencombrement de mon appartement (Vêtements, livres, appareils électroménagers …)
  • + tous les petits écogestes « basiques » (boire l’eau du robinet, le stop pub, limiter les impressions papiers …)

Grâce à tous ces petits gestes peu à peu améliorés j’ai réussi à réduire ma poubelle ménagère (dite poubelle grise).

Au début lorsque l’on pese ces poubelles on n’y croit pas vraiment, on se dit que ce n’est pas possible, que l’on ne jette pas réellement autant. Et pourtant si, ça va très vite et on ne s’en rend pas compte du tout.
C’est au moment de la première pesée que notre regard sur notre poubelle change vraiment !

Voici l’évolution de mes poubelles:

L’un de mes écogestes était de choisir le bon conditionnement, ce qui m’a fait préférer les contenants en verre ou en carton car ce sont des matières recyclables et comme tu peux le voir, au final je n’avais pas de poubelle ménagère au mois de mai.

Ma consommation de papier, cartons reste encore trop importante à mes yeux. Malgré les stops pub sur la boîte de mes voisins et la mienne, les facteurs continuent de déposer de grosses piles de publicité au pied de nos boîtes aux lettres. (même pas dans les boîtes en plus)

Quant aux plastiques, je ne diminue pas tellement, ça reste assez constant. Lorsque je regarde dans cette poubelle j’y vois surtout des canettes en aluminium et des barquettes (steak végétal, biscuits), il faut donc que je fasse mes propres biscuits et repas (vegane) pour diminuer cette poubelle.

Le faite de pouvoir parler avec d’autres personnes de ce style de vie (sans passer pour une folle), de partager des astuces, des recettes et de découvrir qui des commerçants de sa ville accepte les tuptups, se réunir tous les mois pour parler de nos difficultés, de nos petites victoires, c’était vraiment très intéressant humainement parlant.

L’entraide, la découverte et le partage sans limite (âge, situation familiale …) était vraiment les maitres mots de ce beau projet. Sans ce projet ne n’aurais surement jamais parlé avec ces personnes, je ne me serais peut-être pas lancer avec tant d’arduité dans cette démarche zéro déchet.

De plus se lancer dans ce genre de projet, m’as obligé à utiliser mon imagination, comment stocker les produits, comment les transporter, ou les trouver ?
Chaque fois que je met quelques choses dans ma poubelle, toutes ces questions se bousculent. C’est une expérience vraiment stimulante.

C’est pour toutes ces raisons que je suis vraiment contente d’avoir participé à ce super projet et que j’espère que d’autres pourront tenter l’aventure dans les mois qui suivent et si à mon tour je peux partager un peu de mon expérience et de mes connaissances, ce sera avec grand plaisir.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bravo!! Superbe initiative!! Chez nous aussi on s’y est mis (sans notre ville malheureusement) et avec des petits gestes on avance bien! Il faut qd mm être ultra organisé ????Et ça c pas tjs facile!
    Merci pour le partage ça donne envie de continuer!!

    1. C’est vrai que changer nos habitudes de consommation c’est pas toujours facile, il faut être organiser mais ça viens vite. Et après impossible de faire de retours en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *